sortie civile KOKO-DI KOKO-DA + LITTLE JOE

Sorties ciné 13 novembre

Les sorties ciné de films sélectionnés au FEFFS 2019 s’enchaînent ! Ce mercredi, c’est au tour de Koko-Di Koko-Da de Johannes Nyholm et Little Joe de Jessica Hausner, deux fables fantastiques et horrifiques, comme on les affectionne aux Films du Spectre.

Ces récits cinématographiques nous viennent de Suède, et du Danemark pour le premier, d’Autriche, d’Allemagne et du Royaume-Uni pour le second, illustration parfaite d’une sélection 2019 plurielle venue des quatre coins de la planète fantastique !

Et Little Joe a profité du voyage pour rafler la mention spéciale du Jury…

Koko-Di Koko-Da –

Un couple en crise à la suite d’une tragédie décide de partir camper dans une forêt éloignée de tout. Mais, à la nuit tombée, ils s’aperçoivent qu’ils sont désormais piégés dans une étrange boucle temporelle, les condamnant à revivre sans cesse leur pire cauchemar.

Traversé de poésie macabre, Koko-Di Koko-Da est un conte particulièrement cruel explorant les parcelles les plus enfouies de notre imaginaire et regroupant de multiples influences allant du survival pur aux spectacles dessinés de notre enfance. Une spirale infernale sans concession et remplie de symbolique qui déstabilise autant qu’elle marque et qui ne laissera personne indemne.

Little Joe –

Alice, phytogénéticienne, a créé une nouvelle espèce de fleurs thérapeutiques appelées Little Joes. Quelques bouffées et vous êtes heureux, quitte à perdre un peu d’entrain. Mais au fil du temps, la fleur provoque plus de changements que prévu.

Dans une ambiance étrange à l’esthétique sereine, au son d’une musique japonaise discordante, le film de Hausner évoque l’usage répandu des psychotropes et le bien-être artificiel qu’ils procurent. Little Joe pourrait être vu comme un cousin contemporain des films de body snatchers ou voleurs de corps : au fond, il met en garde contre la perte de soi.