LE FESTIVAL

Rétrospectives 2017

Le cinéma de science-fiction regorge d’œuvres consacrées à des entités intelligentes mais artificielles comme les réseaux, androïdes, cyborgs ou clones. Sans avoir nécessairement les mêmes sensibilités que nous, ces entités sont, pour beaucoup, pleinement conscientes de leur propre existence. Humans 2.0, notre principale rétrospective de cette année, présente 10 films d’anticipation qui illustrent toute la complexité de ces créatures fascinantes et nos relations réciproques. Tous font apparaître à des degrés divers de nouvelles notions de l’identité humaine et sexuelle. Notre sélection inclut également des films mettant en scène des humains technologiquement modifiés. Certains, comme Gattaca, RoboCop et Ghost in the Shell, reprennent les idées transhumanistes sur l’obsolescence à venir de l’homo sapiens tel que nous le connaissons aujourd’hui, les progrès de l’intelligence artificielle et du génie biomédical nous faisant évoluer vers une nouvelle espèce post-humaine.

Irréaliste ? Pas vraiment. Ce qui était hier encore prophétie de science- fiction est désormais d’actualité. Des figures comme Bill Gates ou Stephen Hawkins ont déjà mis en garde contre un développement effréné de l’intelligence artificielle qui nous entraînerait sur des terres inconnues où les machines pourraient bel et bien devenir pleinement conscientes et se retourner contre nous. Même Bruxelles semble mesurer les enjeux. Une proposition de résolution (UE 2015/2103 (INL)), bientôt présentée, vise à doter les robots, ou « nouvelles personnes électroniques » d’un statut juridique mais aussi … d’un coupe-circuit obligatoire. Alors, profitez d’Humans 2.0 … avant qu’il soit trop tard !

Metropolis

Saturn 3

RoboCop

Terminator 2 3D

Tetsuo

Ghost in the shell

Multiplicity

Bienvenue à Gattaca

Existenz

The clone returns home

French Connection

L'exorciste

Sorcerer

Cruising

Police Fédérale Los Angeles

Bug

Killer Joe

Réalisateur, scénariste, compositeur et producteur, Dick Maas a une carrière inégalée dans l’histoire du cinéma néerlandais. Avec L’Ascenseur et Amsterdamned, il connaîtra un immense succès au box office, mais il aura surtout marqué de son empreinte l’âge d’or du cinéma d’horreur que sont les années 1980. Après avoir programmé Saint en 2011, le Festival propose son dernier film Prey ainsi que ses deux œuvres emblématiques : L’Ascenseur en copie 35 mm et Amsterdamned en version remasterisée.

L'Ascenseur

Amsterdamned

Samedi 23 septembre à partir de minuit au Star St-Ex

Amateurs des faux raccords, des doublages ratés et du mauvais goût : cette soirée est pour vous ! En partenariat avec la Cinémathèque française, nous vous proposons à nouveau une nuit blanche avec trois nanars projetés en pellicule 35mm et en version française bien sûr. Au programme cette année, un ersatz italien de Superman , un film de ninjas produit par la Cannon et un film d’aventure post-apocalyptique avec des créatures de l’Atlantide. Pour ceux qui tiendront jusqu’au bout de la nuit, un petit déjeuner sera servi pour se remettre de tant d’émotions cinématographiques.

L'homme puma

Le Ninja blanc

Les prédateurs du futur