LE SOUS-SOL DE LA PEUR

THE PEOPLE UNDER THE STAIRS

Image de ssdlp-aff-2805.jpg

Réalisateur(s) : Wes Craven Interprète(s) : Brandon Adams, Everett McGill, Wendie Robie

USA • 1991 • 1h42 • VOST


Trois ans avant sa dernière incursion dans le mythe Freddy, Wes Craven choisit d’inverser le principe du home invasion. Dans Le sous-sol de la peur, sorti en 1991, le danger ne vient pas des cambrioleurs, des intrus, mais bien de ceux qu’ils vont trouver au sein de la demeure visitée. En ce sens, le titre original du film, The people under the stairs, s’avère bien plus éloquent et précis.

Le maitre de l’horreur signe là une grande œuvre trop souvent écartée à l’évocation de sa filmographie. Pourtant, bien mieux que son rape and revenge, La dernière maison sur la gauche, ou que Scream, son efficace slasher post-moderne, Le sous-sol de la peur cristallise un grand nombre d’obsessions du cinéaste. Les désaxés, les monstres à figure humaine, s’y terrent au cœur de l’american way of life, dans un lotissement des plus quelconques. Le choix de faire du héros du film un enfant qui pénètre un territoire interdit porte ainsi le récit sur le terrain du conte.

A la manière d’un David Lynch (et le casting convoque d’ailleurs des comédiens de Twin Peaks), Wes Craven réalise bien une sorte de conte déviant dans lequel l’horreur habite les murs, gratte les planchers et se dissimule sous le vernis de la normalité.

Vendredi 26 février
Star st-ex