MASTER CLASS – Effets visuels au cinéma

photo de MASTER CLASS – Effets visuels au cinéma

Jeudi 18 septembre, au cinéma Vox 9h à 11h30/12h


Quand les professionnels français ont l’occasion de se frotter au cinéma fantastique, ils s’y consacrent avec beaucoup d’enthousiasme. Par ailleurs, nombre d’auteurs n’hésitent pas à mettre en scène des effets gores ou effroyables ou à proposer des images mentales usant délibérément des codes du fantastique. Notre panorama des effets visuels en France sera donc illustré par de nombreux exemples tirés de films ou séries tels que Tiresia, Ne te retourne pas, Les Revenants, 9 mois fermes, Interior Design, Le Congrès, La Meute. C’est en tant que superviseur des effets spéciaux que Hugues Namur fait ses premières armes dans le cinéma avec la séquence de la grande roue du film Le Boulet. Free-lance dans les années suivantes, il rejoint Mikros Image en 2005 pour développer les effets visuels en long métrage avec principalement Jacquou le Croquant, Ne le dis à personne, Asterix aux Jeux Olympiques, Océans, Hors la loi et, plus récemment, Le Congrès de Ari Folman.