Tobe Hooper

Il y a quelques titres qui sont gravés à jamais dans l’inconscient collectif et Massacre à la tronçonneuse en est un. Tourné en cinq semaines avec un budget de 65 000 $ avec une caméra 16 mm et des acteurs inconnus, le film, après avoir subi les foudres de la censure dans le monde entier, va être unanimement considéré comme un des plus grands films d’horreur de tous les temps. Pour célébrer les 40 ans de ce film culte, une version restaurée vous est présentée dans le cadre d’une rétrospective. Car, si Massacre à la tronçonneuse est son chef d’oeuvre, Tobe Hooper est un auteur aux inspirations multiples allant du cinéma expérimental avec son premier long métrage Eggshells jusqu’au blockbuster avec Poltergeist produit par Steven Spielberg, en passant par des productions de la Cannon comme Lifeforce. Encore aujourd’hui, Massacre à la tronçonneuse est un mètreétalon du cinéma d’épouvante réaliste qui ne se complaît jamais dans des effets gores. La peur éprouvée par les protagonistes est réellement terrifiante pour tout spectateur de Massacre, qui restera marqué à jamais par le visage ensanglanté de l’inoubliable Marilyn Burns passant des pleurs aux rires ou peut-être à la folie.